Vacuoles

La psychose de la feuille morte est encore trop souvent présente chez certains.
Pourtant elles n'ont de « mortes » que le nom !!!
Elles ont tendance à agacer les concierges et les services de voirie, qui ont ressorti les râteaux et les souffleuses ?!?!
Que faire de toutes ces feuilles mortes, faut-il absolument les ramasser à grand bruit et dépense d'énergie fossile, ou peuton
les laisser là où elles tombent?
il faudrait idéalement les laisser au sol, autrement dit, ne rien faire du tout !!!
La feuille va se décomposer d'elle-même, naturellement et elle restituera au sol une partie des substances nutritives que
l'arbre y a puisé. Le sol et les arbres en profiteront.
Ainsi, le cycle biologique du carbone et de l'azote peut être bouclé.
Cette structure que je présente montre quatre cellules végétales flottantes qui se sont assemblées.
En se regroupant, elles forment une nouvelle plante, créant deux espaces ovoïdes en son centre, qui lui permet de rassembler les feuilles mortes, utile à sa croissance.
Ces espaces représentent symboliquement les vacuoles *.
Les vacuoles sont des constituants spécifiques des cellules végétales, elles n'ont pas de forme ou de taille particulière, mais
leur structure variant en fonction des besoins de la cellule, a un rôle primordial dans la vie de celle-ci.
Ici, je m'intéresse plus particulièrement au rôle de recyclage de ce composant de la cellule végétale.
Il est singulier de mettre au jour le fonctionnement «mythique» de la vie et de ses transformations au sein d'organismes
aussi minuscules.
Il n'y a rien à jeter... tout est utilisé, stocké, transformé !!!
Au centre de ces cellules, le cycle biologique est complet.
Chaque cellule est complète, dans le sens ou une seule d'entre elles suffit pour recréer une plante identique au pied mère.
Le mythe de la vie, devient ici réalité palpable.

* La vacuole a comme fonction ...
• L'isolement de composant potentiellement nocif pour la cellule
• La gestion des déchets (recyclage) à l'aide d'enzyme de digestion
• Le maintien de l'équilibre hydrique
• Le stockage de l'eau et de molécules tel que certains pigments, molécules de défense, stockage transitoire des
glucides, protéines et lipides.
• Rôle dans la pression et la turgescence cellulaire permettant la rigidité de certaines structures telles que les fleurs,
les tiges ou les feuilles.

« Fête des feuilles »
Feuilles mortes/Art vivant
Parc de la Tête d'Or
Lyon (Rhône)

Novembre 2012
images