Stellaria viminalis

'Stellaria viminalis' est une fleur.
Ovaire supère, style soudés, stigmates en trompette.
Etamines multiples par groupe de huit.
Seize tépales, dont huit porteurs des étamines, et huit assurant la flottabilité.

Cette fleur vit dans les eaux saines et claires.
La plante elle-même est racinée au fond de l'eau, sa partie aérienne (ou flottante) n'est que la fleur au stade de maturité.
Elle est constituée d'un ovaire surmontée des stigmates en trompette, et de seize excroissances tubulaires comme des bras aux multiples fonctions.
La première est de porter les étamines, qui féconderont les stigmates (auto-pollinisation).
L'autre fonction des ses tubes est de filtré l'eau pour ne retenir que les micro-organismes présent dans l'eau, pour son alimentation.
La dernière (et non la moins importante) est de lui permettre de se déplacer.
En effet, une fois fécondée, elle se détache de la plante mère, pour se déplacer avec le courant, et lâcher ses graines au fond du cours d'eau. Là les graines germeront et donneront de nouvelles plantes mères.

Stellaria viminalis est une bonne indicatrice de la qualité de l'eau, et de son équilibre.
Aujourd'hui elle à tendance à disparaître de nos cours d'eau, suite à l'empoisonnement de la majorité de ceux-ci (même les
plus petits) par les pesticides, les herbicides et surtout les PCB.
Il est heureux de la retrouver dans la plaine de l'Abbaye, sur le contre canal.
On ne sait pas très bien, encore aujourd'hui, comment elle est arrivée là, mais elle récompense l'effort de protection pour la biodiversité entrepris dans cette plaine.

« Chemin faisant… »
Air libre
Plaine de l'Abbaye
Villeneuve lez Avignon (Gard)

Mai 2010
images