Pine's scar

Inspirée tout d'abord par les nombreuses gales des Chênes, que je trouvais en me promenant dans le parc à la recherche du lieu adéquat pour mon installation.
Cette structure à évoluée, en plus d'une légère modification formelle, certainement dans sa source d'inspiration et sa signification.
Pendant que je commençais à dessiner… et à force de me promener absolument partout dans ce parc, j'ai fini par attrapé la maladie de Lyme, qui durant les trois premiers jours m'apparaissait comme un coup de froid probablement du à la climatisation débridée !
Suite à l'apparition de la cible rouge, caractéristique, le doute n'était plus permis… et la direction « hopital » de Colchester s'imposait. Le traitement d'antibiotique  -que je devais prendre pendant 21 jours- mis 3 ou 4 jours à faire de l'effet !
En résumé j'ai passé 6 jours fièvreux, tremblant, suant…. Une bonne partie alité !
Vers la fin, je me suis mis à chercher des informations sur cette maladie, qui si elle n'est pas correctement diagnostiquée peut être très dangereuse.
Cela viens d'une bactérie qui vie sur les Daims et les souris à pattes blanches. Eux ils sont immunisés.
Sur ces Daims, bien évidement, se trouve des tics. Le deuxième stade de son évolution… la nymphe… dans laquelle la bactérie se loge, plus exactement dans son estomac. Avant de devenir adulte la nymphe quitte le Daim, pour trouver de la nourriture. En fait la tic ne se nourrit qu'une seul fois à chaque stade de son évolution.
A ce stade nymphale, la tic mesure 1/2 millimètre de diamètre… ce qui est quasiment invisible sur son corps, cela ressemble à un minuscule grain de beauté. Elle vient sur vous pour se nourrire, mais pas besoin de marcher ou de se rouler dans les hautes herbes, elle peut tomber des arbres !!!
Une fois qu'elle est sur vous, elle vous pique, mais vous ne sentez rien car elle injecte un anesthésiant en début d'opération.
Contrairement aux tics des chiens ou des chats ( c'est une autre variété ), elle ne pique pas directement dans une veine pour vous sucer le sang, elle pique juste sous la peau et envoie ensuite des enzymes pour liquéfier la chair (comme le fait une araignée avec ses proies), et elle aspire !!!
Bon et la bactérie ?!?!
La bactérie, elle, elle est dans son estomac, il lui faudra de 12 à 24 heures pour remonter, arriver dans la salive de la tic et passer chez vous. Ce qui veut dire que la tic reste sur vous au moins une journée pour se nourrir… donc vous me direz que vous avez le temps de la découvrir… pas sûr, elle est tellement minuscule !!!

La bactérie, une fois sous votre peau, ne va pas dans le sang trop liquide pour ses déplacements, elle préfère les tissus gras, avec une certaine résistance… là elle peut se mouvoir très rapidement (bon à l'échelle d'une bactérie !), et se promener dans votre corps, pour aller dans votre foi, dans le pancréas… jusqu'au cerveau. Comme elle ne se trouve pas dans le sang… une prise de sang n'est pas la meilleure façon de la dépister.
Elle peut sommeiller pendant 2 ou 3 ans, puis devenir de nouveau active, dans le cerveau par exemple, et déclencher une méningite.
Un diagnostique irréfutable est la fameuse cible rouge qui se développe trois jours après autour du point de morsure (mais seulement 70% des gens la développe, ce qui rend le diagnostique encore plus difficile !!!) .
Une cercle rouge de 3 - 4 cm, puis une zone de peau normale (2 cm), et encore un cercle rouge… tout ceci augmentant en diamètre progressivement pour atteindre 20 cm au centre.

Heureusement les antibiotiques marchent très bien… mais seulement au bout de 2 - 3 jours, et surtout il ne faut pas se mettre au soleil, au risque de faire une réaction de photosensibilisation… en plus !!!

Voila…
Je pense que cette expérience a influencée la signification et quelque peu la forme de mon travail, autour des parasites et des cicatrices qu'ils laissent.

I-Park
Connecticut
USA


Juillet 2010
images